Sous la constellation de Flaubert

par | 19 novembre 2021 | Art de la rue, En famille, Flaubert

Gustave Flaubert traverse la Constellation de l’ours, un spectacle tout public et gratuit imaginé par la compagnie d’Amélie Clément, Le Ballon vert, et Les Plastiqueurs de Fabrice Deperrois. Ce sera une immersion dans Madame Bovary, Salammbô, Un Cœur simple et la correspondance de l’écrivain normand. À voir samedi 20 novembre dans les rues de Rouen.

De Gustave Flaubert, Amélie Clément avait surtout des souvenirs scolaires. Donc pas très heureux, « même à deux doigts du traumatisme ». Alors étudier Madame Bovary n’a pas été un réel plaisir. « Je n’arrivais pas à rentrer dans l’œuvre. J’étais à mes débuts dans le militantisme, proche des mouvements féministes. Je cherchais à m’extirper du mythe Disney pour me trouver moi-même. Pendant la lecture, je trouvais Emma Bovary très superficielle. Elle était pour moi une femme incapable de prendre sa vie en main ».

Cette fois, la metteuse en scène et fondatrice de la compagnie Le Ballon vert a porté un autre regard sur l’œuvre de Flaubert en l’amenant dans la rue. « C’est un challenge événementiel ». Jouée samedi 20 novembre, La Constellation de l’ours est une commande passée par La Région Normandie, avec la Ville de Rouen et la Métropole Rouen Normandie dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Flaubert. Amélie Clément a ainsi fait « une rencontre avec une écriture. En fait, on ne lit pas Flaubert avec la bonne lunette. Il faut se pencher sur les faits historiques, l’état social de la société, les mœurs de l’époque ».

Comme une enquête

Amélie Clément a lu la correspondance de Flaubert et les différents romans. Alors Madame Bovary ? « Il faut lire ce livre comme si Flaubert était Emma et Charles. Il évoque les conditions des femmes au XIXe siècle et partage sa vision sociétale de cette bourgeoisie de province ». Au fil de ses lectures, Amélie Clément a mené son enquête et s’est laissée séduire. « J’en ai fait mon compagnon de route. Il m’a surpris. Il m’a même fait rire dans sa mélancolie et son cynisme ».

La Constellation de l’ours est une traversée dans les écrits de Flaubert pour en montrer toute la diversité. Dans cette narration éclatée en divers lieux de la ville de Rouen, scénographiés par Les Plastiqueurs, une troupe de 45 artistes et techniciens normands évoque l’auteur, Emma Bovary, Louise Colet, Félicité… Ce sont des boucles de spectacles qui tournent toutes les 25 minutes durant toute la soirée. 

Infos pratiques

  • Samedi 20 novembre à partir de 18h30 au square André-Maurois, rue Beauvoisine, place du Chêne-rouge, esplanade Marcel-Duchamp, rue Eau-de-Robec à Rouen
  • Spectacle gratuit

À lire également