C’est la fin de la saison et des cours à l’école. Le Kalif à Rouen fête ce moment lors d’une Block Party samedi 16 juin. Un après-midi de rencontre et de musique, notamment avec We Hate you please die.

C’est un nouveau venu sur la scène rouennaise et il commence à faire son buzz sur le web. We Hate you please die, formé par Chloé Cartier, Joseph Levasseur, Raphaël Monteiro et Mathilde Rivet, joue un garage punk très énervé. Pas de fioriture avec ce quatuor. C’est brut et électrique pour emmener le public jusqu’à la transe. C’est le but recherché depuis la formation du groupe. « Là-dessus, nous sommes sur la même longueur d’ondes, confie Raphaël Montero. Nous pouvons avoir des titres très doux et aussi très criards. Nous voulions un truc très percutant. Il faut y voir la recherche d’une catharsis dans la violence. Nous avons besoin d’extérioriser une rage intérieure, de lâcher ». Tout a commencé avec Raphaël Monteiro qui évolue dans la sphère musicale rouennaise depuis quelques années, et Chloé Cartier. « Nous avions envie de faire de la musique ensemble. Nous avons écrit un premier titre, puis un deuxième. Très vite, nous avons ressenti le besoin d’ouvrir le groupe à d’autres personnes. J’avais besoin d’aide pour la composition et d’un autre guitariste pour pouvoir me concentrer sur le chant ».

We Hate you please die est à l’affiche de la Block Party du Kalif à Rouen qui se tient samedi 16 juin. Les premières compositions enragées évoquent l’aliénation et la maladie mentale. « C’est un reflet de la société actuelle, remarque Raphaël Monteiro. On met tout le monde sous médicament ». La formation rouennaise enchaine les concerts, a déjà enregistré son premier album avec Adrien de MNNQS et Hugo de SerVo. La suite ? Elle s’écrit au fil des répétitions et des concerts.

Le programme de la Block Party

  • 12 heures : concert des élèves de l’école de musique du Kalif
  • 13 heures : batucada participative
  • 13h30 : concert des ateliers du Kalif
  • À partir de 16 heures : concert de Carny Barker, Possessed By Paul James, We Hate you Please Die
  • Samedi 16 juin au Kalif à Rouen. Entrée libre