Après le 55, Et maintenant, à vos fenêtres

par | 10 novembre 2020 | Vie culturelle

Et Maintenant : à vos fenêtres est une émanation du 55. Pendant tout le mois de décembre, des artistes proposeront des gestes artistiques dans 31 espaces différents de la Métropole rouennaise.

Puisque le public ne peut pas venir dans les lieux culturels, ce sont les artistes qui vont aller à sa rencontre. À partir du 1er décembre et jusqu’au réveillon du nouvel an, ils joueront de petites formes artistiques en extérieur en divers endroits de la Métropole rouennaise. Et maintenant : à vos fenêtres est « le petit cousin du 55 », s’amuse Amélie Chalmey.

La comédienne et metteuse en scène rouennaise, à l’initiative avec Angelo Jossec du festival Le 55 durant l’été 2020, a fait une petite pause avant de se lancer dans une nouvelle aventure pour promouvoir la culture et soutenir les artistes. Avec Benjamin Daubeuf, musicien indépendant, Simon Ugolin de La Friche Lucien et Mathieu Essahli du label Sad Fucker, elle a fondé le collectif Et Maintenant ?. Tous sont partis d’un constat : « Il est interdit de se rassembler à plus de 6 personnes et de se déplacer de chez soi. Les spectacles, non. Nous ne pouvons pas jouer dans les salles mais nous pouvons rester dehors. Sur le modèle du calendrier de l’Avent, chacun pourra ouvrir sa fenêtre et découvrir une surprise, un spectacle ».

Avec 124 artistes

Amélie Chalmey, Benjamin Daubeuf, Simon Ugolin, Mathieu Essahli, rejoints par Maya Abraham, bénévole active chargée de la communication pour 55, Anaïs Heroguel, administratrice de la compagnie Bouche Bée et Jean-Christophe Alépée, spectateur fidèle du 55, lancent un appel aux artistes normands, issus de toutes disciplines, pour participer à ce Et maintenant : à vos fenêtres.

Le principe n’a pas changé. Un « initiateur » ou une « initiatrice » réunit trois artistes un matin pour présenter un spectacle l’après-midi ou le soir au pied des immeubles, dans les cours d’écoles, devant un Ehpad… « Ce sont des créations in situ pour un public in situ. C’est uniquement pour lui, juste un cadeau offert, indique la fondatrice de la compagnie Alchimie. « Nous savons que cela se fera peut-être sous la pluie, dans le froid mais c’est juste le temps d’un spectacle. Nous avons aussi envie de nous saisir de cette contrainte ».

C’est un véritable défi qui est à nouveau à relever. Le collectif Et maintenant a désormais trois semaines pour tout organiser, trouver 31 lieux et réunir 124 artistes et des techniciens qui seront tous rémunérés. Des captations des créations sont également envisagées afin d’être partagées avec le public confiné.

Infos pratiques

À lire également

ipsum at leo. justo id amet,