La saison du CDN commence en couleurs

par | 16 septembre 2021 | Vie culturelle

Entourée de plusieurs artistes, l’équipe du centre dramatique national de Normandie Rouen présente cette saison 2021-2022. Ce sera vendredi 17 septembre à l’espace Marc-Sangnier à Mont-Saint-Aignan.

C’est la huitième saison du centre dramatique national de Normandie Rouen et la dernière imaginée par David Bobée, désormais directeur du Théâtre du Nord à Lille. On retrouve les grandes lignes de ce qui a fait la nouveauté, la richesse, l’intelligence du projet de ce premier CDN de France pluridisciplinaire. La programmation reste paritaire, généreuse, diverse, avec des reports, des classiques et des découvertes.

Pour la première fois, elle commence par un spectacle destiné au jeune public. Ma Couleur préférée réunit un duo efficace, David Bobée, à la mise en scène, et Ronan Chéneau, au texte. Dans cette création, il n’est pas seulement question de couleurs en elles-mêmes mais surtout de leurs évocations. Pour les enfants encore, la Compagnie à part à La Conquête des héritages. Johnny Bert propose une journée au théâtre avec son Épopée. Thomas Sillard et Céline Garnavault tentent de dompter une forêt de blocks. Charles et Grou promettent un voyage dans le temps. Il est question d’exclusion dans Kesta de la compagnie Akté. Avec Kaori Ito, le monde est à l’envers.

Des retours

Dans cette saison, il a fallu composer avec les reports des spectacles des années précédentes. Ceux qui ont été portés par le CDN comme Le Iench de La Part du pauvre, Tristesse Animal noir de Timothée Lerolle, Roman(s) national du Birgit Ensemble, Barrières de la compagnie Bêstîa, Utopie Les sauvages de DeLaVallet Bidiefono.

L’histoire du CDN de Normandie Rouen se déroule aussi cette saison avec des retours. Mehdi-Georges Lahlou propose une performance, 72 Vierges. Lorraine de Sagazan raconte des trajectoires brisées dans Un Sacre. Le Théâtre des Crescite aborde la vie des enseignants dans La Folle Idée. Avec Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan, Les Gros patinent bien. Le Groupe Chiendent questionne la violence dans Chien.ne et crée un conte moderne avec Chantal, de l’autre côté du miroir. Pierre Cartonnet dompte ses démons dans Bru(i)t. Thomas Jolly explore à nouveau le thème de la tyrannie dans Le Dragon. Emma Dante raconte la lutte des femmes pour survivre dans Misericordia.

Cette saison est à nouveau marquée par le festival des langues françaises avec des autrices, des auteurs, des metteurs et metteuses en scène qui font entendre tout simplement des textes de théâtre. Ronan Chéneau, auteur associé au CDN, à l’initiative de ce temps fort, enrichit ces lectures de rencontres, concerts et spectacles.

Infos pratiques

  • Vendredi 17 septembre à 19 heures à l’espace Marc-Sangnier à Mont-Saint-Aignan
  • Présentation de saison traduite en langue des signes
  • Entrée gratuite
  • Réservation au 02 35 70 22 82
  • photo : Arnaud Bertereau

À lire également