Le collectif Cultures en luttes marche en silence

par | 2 avril 2021 | Vie culturelle

Lors de ce nouveau Vendredi de la colère, le collectif Cultures en luttes-Occupation Rouen a effectué une marche silencieuse à partir du théâtre des Deux-Rives. Les 50 personnes, recouvertes de couleur rouge, ont dénoncé la réforme de l’assurance-chômage.

On est saigné.e.s… C’est couvertes d’un liquide rouge que 50 personnes du collectif Cultures en luttes-Occupation Rouen, juste en short et tee-shirt, ont manifesté ce vendredi 2 avril du théâtre des Deux-Rives qu’elles occupent depuis le 12 mars jusqu’au Théâtre des Arts. Pour donner encore plus d’intensité à leur message, elles ont marché en silence. Ce nouveau Vendredi de la colère portait sur la réforme de l’assurance chômage, désormais inscrite au Journal officiel, qui prévoit un nouveau calcul du montant de l’allocation et modifie les conditions d’accès.

Lors de cette marche, le groupe a fait une première étape devant le musée des Beaux-Arts, poussant un cri qui n’a jamais réussi à sortir. Devant le Théâtre des Arts, les 50 personnes se sont doucement écroulées à terre. Une image symbolique pour évoquer les conséquences de la réforme de l’assurance chômage, pas seulement pour les intermittents du spectacle.

À lire également

in ut Donec risus. velit, id Nullam quis sem,