Chez Emma Bovary

par | 7 juin 2021 | Exposition, Flaubert

Madame rêve en Bovary à la Maison Marrou à Rouen. Plusieurs scènes du roman de Gustave Flaubert sont reconstituées avec les collections du musée des Traditions et Arts normands dans cette exposition, à voir jusqu’au 19 novembre dans le cadre du bicentenaire de la naissance de l’écrivain.

Cette exposition dans une grande maison bourgeoise du XIXe siècle est à découvrir comme on feuillette les pages d’un livre. Chaque pièce raconte une scène de roman. La bâtisse, c’est la Maison Marrou, imposante avec ses bois sculptés et son métal forgé. Le roman, c’est Madame Bovary de Gustave Flaubert. La scénographie subtile de Jean Oddes offre une ambiance romantique et une douce plongée dans la vie d’Emma, cette jeune femme qui a reçu une éducation supérieure à son milieu et fantasme une autre vie, comme elle pu le lire dans des romans.

Tout commence… par la fin de l’histoire. Emma Bovary vient de mourir. Son image projetée flotte sur le plafond de l’entrée. Suivent une série de flashbacks avec tout d’abord le repas de mariage de Charles et Emma. La table est dressée avec de la vaisselle de l’époque, une guirlande de fleurs sur la nappe. Il reste quelques noix, des morceaux de pain, des bouteilles. La pièce montée n’a pas encore été entamée. Près de la cheminée défilent plusieurs images d’archives de mariages en Normandie. 

Les environs de Ry se devinent dans une atmosphère brumeuse et lourde et les horloges marquent le temps si long à Emma Bovary quand elle est seule dans sa maison. Il y a la chambre, la bibliothèque où elle vient lire et effectuer ses travaux d’aiguille, la pièce où elle a entassé les malles avant le déménagement pour Yonville. Emma rêve à une autre vie.  Habillée d’une belle robe en soie et dentelle qui tourne et descend du plafond, elle a aimé valser dans les bras du vicomte. L’exposition diffuse la scène du film de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert et présente trois dessins magnifiques qu’Yves Saint-Laurent a réalisé après la lecture du roman à l’âge de 15 ans. Il y aussi ses escapades amoureuses avec le rendez-vous dans la cathédrale avec Léon, la célèbre étreinte dans le fiacre, alors censurée, les leçons de piano, des prétextes pour retrouver son amant.

Pour cette exposition Madame rêve en Bovary, la Maison Marrou se transforme en un décor de plusieurs scènes emblématiques du roman de Gustave Flaubert. Jean Oddes y a installé diverses pièces issues de la collection des musées des Traditions et Arts normands du château de Martainville et ajouté les vidéos de Jules Hamdadou et plusieurs parfums. Là, Emma accompagne toute la visite. Elle se raconte dans une création sonore, partage ses souvenirs et se confie.

Infos pratiques

  • Jusqu’au 14 novembre, tous les jours, sauf le mardi, de 11 heures à 18 heures, et le dimanche de 14 heures à 18 heures, à la Maison Marrou, 29, rue Verte, à Rouen
  • Tarifs : 5 €, 3 €, gratuit pour les moins de 26 ans, les demandeurs d’emploi, les personnes en situation de handicap.

À lire également